La chute d'un rêve

Aller en bas

La chute d'un rêve

Message par Mister T le Jeu 29 Sep - 19:13

[ARCHIVE FG 07/2007]




La chute d’un rêve



Le sol était brulé et recouvert de cendres fumante, l’atmosphère était chargé de souffre et de la fumée qui émanait des bombes incessantes.

Le temps du havre de paix appartenait aux passé, L’époque ou les enfants pouvaient se vanter de ne pas connaître le son des missiles et des bombes était révolue, Tirion n’était plus qu’une planète en perdition ou les nombreux bâtiments vident tombait les uns après les autres sans pouvoir offrir la moindre résistance ce
lieu qui avait fièrement défendu son pacifisme durant de longues et glorieuses années.

21 armées menées par un ancien d’ami de celle qui fut la grande reine Alésia, avait détruit « les forteresses imprenables d’Alésia ».

Non content de cette trahison, Ce seigneur revint jour après jours causant toujours plus de mort et de dégât à cette empire profitant de la guerre de sa guilde pour ne pas avoir à craindre de représailles par ses fidèles déjà bien affaiblie.

Alésia s’était alors retiré du sénat pour se mélangé à son peuple, aidant à secourir les blessés et à enterrer ses morts par millier. Son cœur était en sang, plus dur encore que sa planète presque entièrement détruite était l’incompréhension de la trahison de Warior.


Lui qu’elle avait épaulé et aider, lui qui s’était réfugié au sein de la Nation de Tirion pour réussir à survivre face à ses ancien ennemie était le même qui avait emmené plus d’une vingtaine de seigneur à raider les terres de paix de son ancienne protectrice.

Alésia tenue du mieux qu’elle put, mais les attaques se succédaient, puis en plus des mercenaires et des charognards, se sont les Oracle qui commençaient leurs raids en grand nombre sur cet empire en perdition.

La jeune reine avait beau faire du mieux qu’elle pouvait, elle ne parvenait même pas à construire une centaine de vaisseaux avant de revoir les milliers de bombardiers revenir en forces sur ses terres afin d’anéantir le
moindre signe de vie.


Toujours plus de destruction, toujours plus de mort, et elle était là, impuissante.
Elle se laissa tombée, la reine était à genoux entourée de morts et de blessés gisant dans un décor d’outre tombe et ses larmes laissais de roses trainée sur ses joue recouverte de sang et de poussière.


« Laisse moi revivre, regarde ce que tu as fait ! »
-
Non, ça jamais, ce qui est arrivé n’est pas ma faute !


« Bien sur que c’est ta fautes, beaucoup de grand seigneur t’avais prévenue, les pacifistes n’ont pas
leurs places ! Ton ami chevalier t’avait même dit qu’à force de tendre la main pour aider les autres, tu te la ferais couper ! Voilà le résultat ! Tu es contente de toi j’espère ! »



Alésia posa ses mains sur son visage et éclata en sanglot.


-
Va t’en, je ne te laisserais jamais revenir !


« Oui, laisse ce qui reste de ton peuple agonir dans la peur et les souffrances de ses plaies qu’ils n’arrivent même pas à soigner, continue comme ça tu t’en sors à merveille ! »


Alésia se mis à crier en pleurant toute les larmes de son corps, Tait toi, sort de ma tête, tu es morte, je t’ai tué alors repars d’ou tu viens !


« Il faut croire que tu m’a tué , tout comme tu prends si bien soin de ton peuple ! Mais ouvre les yeux espèce de gamine pleurnicharde, c’est toi la seule responsable de se massacre, vois le regard de toutes ses familles qui
croyais en toi ! »



La jeune reine glissa ses mains en s’agrippant les cheveux avec douleurs et regardait l’enfer qui s’étendait autour d’elle à des milliers de kilomètre carré, elle ne savait plus quoi faire, Allait elle lui céder, Némésis, déesse de l’ombre était elle la solution à cette agonie ou simplement l’accélération de la mort total de ce qui fus le plus beau rêve d’une sombre époque ?


Alésia regarda son infoplan, puis activa la fonction du Gel.

« Non, ne fais pas ça espèce de garce ! »

La reine confirma son ordre par son code alors que la voie de cette sombre femme criait dans sa tête ; en quelques secondes une glace indestructible recouvra ce qui restait de la planète Tirion, figeant son histoire.


Seul le mental d’Alésia et de Némésis restait en éveil pour se livré un combat des temps passés.


Le sort de Tirion était maintenant figé le temps que la jeune reine puisse lutter contre ses propres démons et trouver une solution afin de secourir son peuple. Trois mois, elle avait trois mois pour réussir cet exploit, sans quoi le gel protecteur qui avait recouvert toute la planète finirait par la détruire entièrement en réduisant tout un empire en simple poussière...



_________________
avatar
Mister T
Beau parleur
Beau parleur

Masculin Messages : 844
Kywxis sur le compte en banque : 26432
Date de naissance : 12/03/1976
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 42
Localisation : Avignon
Emploi/loisirs : vendeur de sac à main et de sushi
Humeur : toujours bonne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum