Que faire ?

Aller en bas

Que faire ?

Message par kywx le Mar 16 Nov - 0:46

L'horloge du temps avait beau marteler les clics et les clacs du temps qui passe, le Garant était tranquille, voire trop tranquille.
Il regarda dehors, tout son empire était en chantier, on réparait les dégâts de la veille qui seraient démolis le lendemain. 

Rien de plus normal.

Mais si on connaissait un tant soit peu Kywx, on pouvait remarquer une démarche inhabituelle dans son aspect.
D'abord il marchait dans son palais, ce qui était rarissime et en plus il ne marmonnait pas dans son coin.

Ce qui était encore plus rarissime, il était silencieux.

Et hier, alors que les étoiles éclairaient une partie des trois de tous leurs éclats, assis sous un rhododendron en fleur on l’entendit soupirer sous sa capuche.

« Je comprends… »

Inquiets, les prods à son service se mirent à consulter les serveurs des anciens scrivatés qui avaient été à son service pour savoir quoi faire.
La seule réponse qui leur arrivait, était double mais pas compréhensible pour des prods de premier niveau.

L'un disait "du repos" pour le deuxième scrivaté qui avait connu le début des trois et un autre disait "amis"

Les prods se réunirent en conclave.
La décision fut prise d'utiliser les codes de Kywx pour se faire passer pour lui et lancer un message d'alerte à ses amis.
Mais la rédaction fut difficile, certains prods voulaient se rapprocher au maximum de la phraséologie du garant alors que d'autres plus proches de l'orthodoxie des trois voulaient une orthographe digne du garant.
La discussion finit par la mort de 5 prods.

Un consensus se fit sur une parole d'un prod arrivé récemment.
"Je ne connais pas le garant aussi bien que vous, mais je pense qu'il faut faire simple!"
Tout le monde fut d'accord sur ce point.

Les serveurs du sénat furent mis à contribution pour calculer une phrase du Garant.

Après 3 jours de calculs…
…une phrase tomba.

"Tranquille, je dors"

Les prods étaient très fiers d'avoir trouvé une phrase typique du Garant, quand sur le réseau interne un message leur parvint.

«Qu’on me prépare ma tenue d’apparat, je vais au sénat »


Tous les prods partirent dans toutes les directions vaquer à leurs occupations, contents que leur maître ait repris l’initiative. 


Dans son petit vaisseau qui l’emmena au sénat, il écouta du Burt.
Une version remixée par DJ Pago.



De son scrivaté, il réserva une salle.

Il faut avouer que depuis que l’on pouvait réserver une salle en ligne, on gagnait pas mal de temps avec la paperasserie administrative.
On perdait en contact humain, mais c’est le progrès.


Pour pouvoir réserver une salle vous devez d’abord vous inscrire au sénat, un message vous sera alors envoyer pour confirmer votre inscription. 


Il inscrit son code protocolaire Kywx@senat.com


Veuillez maintenant inscrire un mot de passe sécurisé 
"Kywx".


Refusé, nous vous demandons un mot de passe pas une insulte à notre intelligence artificielle.


kywx01


Merci


Vous allez recevoir dans un instant sur votre scrivaté un message avec un code que vous devez recopier pour être sur que vous êtes bien un empereur et non une machine artificielle.


Bip, fit le scrivaté, vous avez un message.

Et là, il vit des higopkes, un langage jamais décrypté depuis des millénaires.
Mais je comprends rien à leur truc ! Explosa-t-il !

Si je trouve la personne qui a programmé ce truc je l’empale !



Son vaisseau se posa avec la douceur des jacinthes en hiver sur le toit du sénat.



Arrivé devant le service d’accueil pour l’ouverture d’une salle, il était légèrement de mauvaise humeur .


«Je voudrai ouvrir une salle, pas obligatoirement très grande mais assez cosy.»



L’employé leva un regard courroucé sur le garant, il était en train de suivre la finale de sudoku entre AS Rouennnne Vs OL Motobanaise.

Et la partie était mal engagée pour les Rouennnnnais, il n’avait jamais été vraiment fan des Rouennnnnnais, mais sa femme en était originaire et puis il ne supportait pas l’arrogance des Motobanais depuis qu’ils avaient gagné les trois dernière finales.


-Quoi ?
- Je voudrai ouvrir une salle

-vous savez que vous pouvez ouvrir une salle en ligne, c’est rapide et vous ne dérangez personne.


- Hum, hum… fit le Garant

- alors maintenant laissez moi travailler, non mais c’est vrai, si on est dérangé toute les trente secondes pour ce genre de futilité on va jamais y arriver.



Le garant sorti tranquillement un petit phaseur de poche qu’il avait commandé sur les réseaux. La publicité disait 300 mega de pixel de dégâts en plus sans déformé vos poches. 

Le coup partit sans faire de bruit.


Le réceptionniste fut pulvérisé, comme quoi, parfois, la publicité n’était pas mensongère. 

Il contourna le comptoir et pris dans un tiroir un bout de papier et un bout de crayon et du gaffeur. On allait le faire à l’ancienne. 
Il déposa son phaseur sur le comptoir et il partit dans un couloir. 
Et, sans se retourner il dit. Je crois me rappeler qu’on ne porte pas d’arme au Sénat, alors gardez mon phaseur pour moi, merci.

Et dans son for intérieur, il admit que rien ne remplaçait les contacts humains. 

Il colla son bout de papier sur la porte de la salle qui se trouvait vide à cette heure de la journée. 
Et avec son bout de crayon il écrivit :

Que faire ?


La salle sentait le graillon, encore des empires qui confondaient se lieu mémorable avec une guinguette du bord de la ceinture de Kuiper.



 

Arrivé au pupitre, il alluma la lumière.

Un projecteur de face mis le costume de Kywx encore plus éblouissant qu’il était dans la vrai vie. Et depuis qu’il avait découvert une nouvelle lessive qui lavait encore plus blanc qu’avant, son costume avait de la gueule comme on disait sur Triton.

 Il mit le système d’enregistrement et la diffusion sur les réseaux des trois en direct live en marche.



Chers amis, j’ai fait un long chemin depuis que je vous connais. 
J’ai connu des grandes victoires et aussi des grandes défaites et je n’ai plus rien à prouver.

Il n’est pas question pour moi de venir pleurer sur le passé, j’ai horreur de ça.

Mais si je viens vers vous pour vous demander de l’aide c’est pour parler d’avenir.

Oui mes chers amis, de l’avenir.

Je ne sais plus quoi faire et je ne sais pas pourquoi continuer.


Alors que faire de mes deux mains pour demain?


Si je viens ici, c’est que je sais que certains d’entre vous, ont, du un jour ou l’autre, du se retrouver à l’endroit où je suis dans mes réflexions, 


alors si vous pouviez m’apporter vos pensées, je vous en serai reconnaissant.




Le Garant alla se trouver un bon fauteuil car il savait que le temps au sénat n’était pas courbe mais bizarrement foutu.

Au moins ça, ça n’avait pas changé. 
Sur son scrivaté il regarda la fin de la finale de sudoku retransmis sur le canal sport.


 







_________________

je parle aussi bien japonais que Kywx n'écrit français quand il a bu un
peu
: String


avatar
kywx
Le Garant / le K. / Kywx / fondateur
Le Garant / le K. / Kywx / fondateur

Messages : 4830
Kywxis sur le compte en banque : 133705
Date de naissance : 03/03/1963
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum